Only in America Hockey League

Une tentative de réussir là où le forum de la LVVSG a échoué.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bulletins de mi-saison

Aller en bas 
AuteurMessage
Don King
Admin
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Bulletins de mi-saison   Dim 19 Avr - 17:46

ATOMIK

NOTE : B. L’Atomik est au plus fort de la lutte pour la tête de la division Rouge. Dès que l’équipe aura acquis un peu de constance (séquences de 3 défaites, 5 victoires, 4 défaites et 3 victoires à ses 15 derniers matchs), on aura une meilleure idée de ses capacités.

TÊTE DE CLASSE : Bibendum Michelin (D). Sixième marqueur de toute la ligue (précisons qu’il s’agit d’un défenseur), Michelin est le joueur le plus utilisé de l’Atomik cette saison. Il vient au 4e rang de la ligue au chapitre des passes et au 5e rang (ex aequo) pour les buts en avantage numérique. Michelin est aussi solide en défensive, comme en témoignent ses 20 tirs bloqués (2e chez l’Atomik à ce chapitre) et son différentiel de +1.

BONNET D’ÂNE : Charles Manson (AD). Quand un joueur est aussi utilisé que Manson, qui est généralement sur la glace dans toutes les situations offensives, une récolte de 1 but est nettement insatisfaisante. Manson gagnerait aussi à être plus discipliné, lui qui compte déjà 41 minutes de punition cette saison. À sa défense, il a récolté au moins un point à ses 3 derniers matchs et vient de marquer son premier but.

AGENT LIBRE À SURVEILLER : Grand Antonio (C). Candidat par défaut dans cette catégorie puisqu’il sera le seul agent libre de l’équipe à la fin de la saison, Antonio n’en demeure pas moins un joueur à surveiller. Il vient au 4e rang de la ligue mineure pour les buts (13) et les minutes de punition (22) et domine au chapitre des mises en jeu (68,62 %), sans compter ses 2 points en 2 matchs avec l’Atomik à la suite d’un rappel erroné.

BLEUETS FLÉTRIS

NOTE : B+. Peu de gens accordaient des chances aux Bleuets flétris, mais l’équipe affiche un dossier de 0,500 (7-7-3). Si les Crazy Frogs ou les ROMAniacchi s’écrasent en deuxième moitié de saison, les Bleuets pourraient se glisser en séries éliminatoires.

TÊTE DE CLASSE : Marc Gagnon (AD). Bien qu’évoluant sur le deuxième trio de l’équipe, Gagnon est le meilleur marqueur de la ligue. Il présente actuellement une séquence de 12 matchs avec au moins un point. Il aime tirer dans toutes les situations; d’ailleurs, ses 61 tirs le placent au 5e de la ligue à ce chapitre. Pour un joueur peu reconnu pour son jeu physique, son total de 20 mises en échec est très respectable.

BONNET D’ÂNE : Willy Gilligan (AG). Comment fait-on pour jouer sur une des lignes les plus productives de la ligue (avec Gagnon et Mighty Mouse) et ne jamais obtenir de points? Gilligan a visiblement percé ce secret. Complètement effacé, il ne compte que 10 tirs au but; ses adversaires ne s’en soucient même plus, lui qui n’a été frappé que 6 fois cette saison. Si quelqu’un réussit à freiner ses compagnons de trio, il devra élever son jeu.

AGENT LIBRE À SURVEILLER : Marc Gagnon (AD). Eh oui, encore lui. La seule question en ce qui concerne Gagnon est de savoir si sa saison du tonnerre est uniquement motivée par la possibilité de décrocher le gros lot. Déjà bien payé, avec un salaire qui frise les 3,5 millions de dollars par saison, il pourrait fort bien être le joueur qui fera sauter la banque aux premières enchères de la ligue cet été.

CRAZY FROGS

NOTE : A-. Sur papier, les Crazy Frogs ont l’une des meilleures formations de la ligue, et s’ils ne participent pas aux séries, la saison sera échec. L’équipe est sur la bonne voie, luttant avec les ROMAniacchi pour le premier rang du classement général.

TÊTE DE CLASSE : André Arthur (C). S’il y a un joueur qui se démarque dans cette équipe aussi équilibrée, c’est Arthur. Plus utilisé encore que le centre no 1 de l’équipe (Victor Von Doom), il est le joueur le plus ciblé par l’adversaire (frappé 40 fois). Premier joueur de l’OAHL à marquer 4 buts dans un match, Arthur est le deuxième marqueur de l’équipe (17 points) et il domine les attaquants des Crazy Frogs avec 7 tirs bloqués.

BONNET D’ÂNE : Willy Gilligan (AG). Comment fait-on pour jouer sur une des lignes les plus productives de la ligue (avec Gagnon et Mighty Mouse) et ne jamais obtenir de points? Gilligan a visiblement percé ce secret. Complètement effacé, il ne compte que 10 tirs au but; ses adversaires ne s’en soucient même plus, lui qui n’a été frappé que 6 fois cette saison. Si quelqu’un réussit à freiner ses compagnons de trio, il devra élever son jeu.

AGENT LIBRE À SURVEILLER : Capitaine Stark (AG). Avec les Crazy Frogs, il est limité à un rôle défensif, mais ses 42 tirs au but représentent un sommet au sein de l’équipe. Comme Stark produit déjà à un rythme d’un point tous les deux matchs (9 en 17), parions qu’au moins une concession rivale lui offrira un contrat digne d’un joueur de premier plan, quoique le Doc Mailloux aura la possibilité d’égaler toutes les offres.

LENINGRAD COWBOYS

NOTE : C. Un affreux début de saison a plongé les Leningrad Cowboys dans la cave de leur division. On a changé d’entraîneur et de gardien pour corriger la situation, mais l’équipe semble incapable d’aligner une série de victoires pour se sortir de son bourbier.

TÊTE DE CLASSE : Général Tao (C). De loin le joueur le plus régulier de l’équipe depuis le début de la saison, Tao domine la plupart des catégories offensives. Bien qu’il ne soit pas très physique, il est efficace sur les mises en jeu, marque des buts dans toutes les situations (6 à forces égales, 4 en avantage numérique, 1 en désavantage numérique) et est le seul joueur de l’équipe à compter plus d’un but gagnant.

BONNET D’ÂNE : Ildefons Laporta (C). À l’inverse de Tao, Laporta est encore à la recherche d’un premier but cette saison. Pire encore, il affiche un affreux différentiel de -9. Ce n’est pas qu’il ne s’implique pas (33 mises en échec et 8 tirs bloqués, des sommets chez les attaquants des Leningrad Cowboys), mais rien ne semble lui réussir; même jumelé à Tao et à Captain Caveman, il ne produit pas.

AGENT LIBRE À SURVEILLER : Anna Kournikova (D). Kournikova est une des rares menaces offensives de l’équipe à la ligne bleue, ce qui explique pourquoi ses 11 points suffisent pour mener les défenseurs de l’équipe à ce chapitre. Reconnue comme une joueuse de finesse, elle surprend par sa volonté de bloquer des tirs (26). La future agent libre avec compensation pourrait faire tourner les têtes pour une nouvelle raison cet été.

PAHONIA

NOTE : B. Une moyenne entre un C pour l’attaque et un A pour la défensive. Jusqu’à la semaine dernière, la Pahonia peinait à marquer plus de 2 buts par match. Si la récente percée offensive de l’équipe dure, la note augmentera et les séries deviendront réalité.

TÊTE DE CLASSE : Monsieur Caron (G). Le vétuste gardien a participé à toutes les victoires de l’équipe cette saison. Deuxième dans la ligue pour les minutes jouées (915), Caron a accordé plus de 3 buts dans un match seulement 3 fois (dont 1 fois où le 4e but de l’adversaire n’est venu qu’en prolongation). Il est la personnification et la clé du style hermétique pratiqué par l’entraîneur Miss Piggy.

BONNET D’ÂNE : Criquette Rockwell (D). Seul un joueur dans toute la ligue présente un pire différentiel que le désastreux -10 de Rockwell, et aucun autre joueur de la Pahonia n’a un différentiel inférieur à -4. Malgré un temps de glace quasi inégalé (seul son coéquipier et partenaire a joué plus de minutes cette saison), Rockwell n’a récolté que 6 points. Elle tire peu et provoque bien peu de chances de marquer.

AGENT LIBRE À SURVEILLER : Zorro (D). Le jeune assistant capitaine, qui est le joueur le plus utilisé dans toute la ligue, traverse une heureuse séquence de 6 matchs avec au moins un point. Il domine la Pahonia (et se situe au 9e rang de la ligue) avec ses 24 tirs bloqués. Zorro est toutefois moins robuste que ce à quoi on pourrait s’attendre; il semble surtout exceller en raison de sa capacité de se placer au bon endroit au bon moment.

PIPELINE

NOTE : B-. Un excellent début de saison (7-1-0) vient d’être annulé par une triste séquence (2-7-1). Le Pipeline doit maintenant partager la tête de la division Rouge avec la Pahonia, et l’Atomik n’est qu’à 1 point derrière (avec un match en main).

TÊTE DE CLASSE : Thanatos (C). Bien que Thanatos ait raté 5 matchs en raison d’une blessure à un doigt, aucun autre joueur du Pipeline n’a pris plus de mises en jeu, étant donné son efficacité dans cette situation (58,64 %, 5e dans la ligue). En seulement 13 matchs, Thanatos a récolté 12 points et cumulé un différentiel de +7 (3e dans la ligue). Durant son absence, le Pipeline a été déclassé 25-14 au chapitre des buts (fiche de 1-4-0).

BONNET D’ÂNE : Ares (AD). D’une divinité grecque à l’autre. Ares a été si mauvais cette saison qu’il a été carrément rayé de l’alignement lors du dernier match de l’équipe. Il semble avoir tout pour produire, mais il ne compte aucun but en plus de présenter le pire différentiel de toute la ligue (-11). Visiblement frustré par ses insuccès, Ares figure parmi les meneurs de la ligue pour les mises en échec et les minutes de punition.

AGENT LIBRE À SURVEILLER : Ares (AD). Seul agent libre de l’équipe à l’issue de la saison, Ares aura vraisemblablement droit à une baisse de salaire s’il ne se reprend pas. Il reste à voir s’il aura une nouvelle chance, que ce soit avec le Pipeline ou avec une autre équipe, d’ici la fin du calendrier. Son cas est certainement l’un des plus intrigants de la ligue, et il ne serait pas surprenant que son nom figure dans des discussions d’échange.

ROMANIACCHI

NOTE : A. Les ROMAniacchi n’ont subi que 4 défaites depuis le début de la saison, et ce malgré le fait qu’ils ont été l’une des équipes les plus éprouvées par les blessures. Les Crazy Frogs sont toutefois à leurs trousses pour la tête de la division Bleue.

TÊTE DE CLASSE : Pascal Laveuglette (AG). Comeneur de la ligue (ex aequo avec 2 joueurs) pour les buts et pour les points par un ailier gauche, meneur de la ligue pour les buts gagnants… Les joueurs des ROMAniacchi savent qu’ils peuvent faire des passes à Laveuglette en toute confiance. Celui-ci est sixième dans la ligue avec 58 tirs, et ce malgré la surveillance étroite de l’adversaire (42 mises en échec encaissées).

BONNET D’ÂNE : Nima Mazhari (C). Relégué dans l’ombre en raison d’une vilaine lacération à un poignet, Mazhari semble avoir beaucoup de difficulté à se tailler une place. Même avant sa blessure, il était l’un des rares réguliers de l’équipe à avoir un différentiel négatif, et il est le seul centre de l’équipe à avoir remporté moins de la moitié de ses mises en jeu. Nul ne sait quel sera son rôle à son retour au jeu.

AGENT LIBRE À SURVEILLER : Pascal Laveuglette (AG). Eh oui, l’électrisant ailier sera libre comme l’air à la fin de la saison. Son âge l’empêchera peut-être d’avoir un contrat d’une aussi longue durée que d’autres agents libres plus jeunes, mais Laveuglette figurera sûrement en tête de liste pour toute équipe cherchant à améliorer son attaque. Sa position (aile gauche) jouera probablement aussi en sa faveur.

SAILOR MINERS

NOTE : C+. Les Sailor Miners paraissaient moins forts sur papier que d’autres formations, mais la cave du classement est difficile à accepter pour toute équipe. Heureusement, leur filiale (Pikkupandat) connaît beaucoup de succès dans les mineures.

TÊTE DE CLASSE : Pierre Lambert (AG). Jusqu’à il y a quelques matchs, Lambert était pratiquement la seule menace de l’équipe à l’attaque. Il domine les Sailor Miners au chapitre des buts, des mentions d’aide, des points, du différentiel +/- et des tirs au but. D’ailleurs, sont différentiel de +8 (2e dans la ligue) est tout simplement incroyable pour une équipe qui a accordé une dizaine de buts de plus qu’elle n’en a marqués.

BONNET D’ÂNE : Rebelle (C). Passée du deuxième trio de l’équipe aux mineures en l’espace d’une demi-saison, Rebelle n’a jamais généré quoi que ce soit à l’attaque (1 point) en plus d’être lamentable sur les mises en jeu (efficacité de 25,75 %). Incroyablement, elle figure encore au sixième rang pour les mises en échec dans la ligue : il reste à voir si elle peut jouer un rôle plus important que celui d’un joueur de soutien.

AGENT LIBRE À SURVEILLER : Tigger (AG). Malheureusement pour les Sailor Miners, leurs deux premiers marqueurs seront des agents libres cet été. Si Lambert était déjà bien considéré avant la saison, Tigger déjoue actuellement tous les pronostics en se maintenant parmi les meneurs de l’équipe malgré un temps de glace limité. D’ailleurs, sa production s’élève à 1,37 point par 20 minutes jouées (4e dans la ligue à ce chapitre).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.geocities.com/onlyinamericahockeyleague/
 
Bulletins de mi-saison
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Transferts + News Avant-saison 2010/2011
» Couvrir ou pas son cheval à la saison froide?
» Calendrier saison 2008
» Quel est le meilleur moment pour pêcher à la mouche ?[Saison, Horaire]
» Nouvelle collection "Juju saison 2010/2011"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Only in America Hockey League :: Forum général-
Sauter vers: